• Imprimer

Les dix commandements... pour l'été !

Les 10 commandements

En grec "l'exode" peut se traduire par la route du départ.
Alors si l’on relisait Le Décalogue, au chapitre 20 de l’Exode, à l’aune de cet éclairage circonstanciel que sont les vacances ?

1. Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face
Faire du Soleil son Dieu, n’est-il pas la plus flagrante transgression ?
Je vais où je veux, quand je veux, je fais ce que je veux, suivant le Dieu de ma propre fantaisie.
Le Dieu central de mes vacances : mon égo ou mon corps, sans cesse valorisés par la mode, la presse, les loisirs.
Que reste-t-il de la riche louange de Dieu qui a crée le ciel et la terre ?

2. Tu ne te feras pas d’images taillées et tu ne te prosterneras pas devant elles
Plus souvent manufacturées, animées, technologiques que taillées, les images contemporaines devant lesquelles nous nous prosternons sont les voitures, nos écrans divers, nos smartphones !
Et si nous nous déprenions de nos addictions, le temps de promenades, de jeux, de vraies rencontres, de silence …
Pour que sur notre rétine, dans notre cœur, s’impriment, s’inscrivent de beaux et émouvants instants.

3. Tu ne prendras point le nom de l’Éternel en vain
La vindicte et le juron sont prompts à nos lèvres.
Mais qu’en est-il de nos prières quand nous ne nous privons pas de solliciter Dieu pour nos vœux  ordinaires « Mon Dieu, fais qu’il fasse beau demain », alors qu’alentour et dans le monde sévissent la sécheresse, et l’aridité, ou à l’excès pleuvent des trombes d’eau.
Ne serait--ce pas un défaut de foi et d’amour pour les autres ?

4. Souviens-toi du jour du repos pour le sanctifier
Nos jours, semaines, mois de vacances, ne sont pas constitués de dimanches seulement, ils abolissent quelques lundis et autres jours.
Alors n’oublions pas le jour du Seigneur, sanctifions le, pour retrouver le rythme de ce temps de prières et de louange et faisons la grasse matinée les autres matins !
Dans l’Antiquité, des auteurs disaient que le rythme est d’essence divine, alors BIENVENUE au culte !

5. Honore ton père et ta mère
Peu de périodes dans l’année prédisposent autant à observer ce commandement.
Et si nous mettions à profit ce moment privilégié pour les visiter avec attention, amour, patience, disponibilité, en n’oubliant pas combien sont tellement seuls et tristes.

6. Tu ne tueras point
Sans doute n’est-il personne pour avoir envie de tuer.
Cependant éviter de tuer, c’est aussi avoir la conscience aigüe de la sécurité des autres : éviter les comportements à risques sur la route, en montagne, en mer, c’est "Tu ne tueras point".

7. Tu ne commettras point d’adultère
Point n’est besoin de s’appesantir sur ce commandement, si ce n’est pour noter que certaines addictions aux écrans peuvent dangereusement s’en rapprocher !

8. Tu ne déroberas pas
Peut-on faire une exception pour la confiture, les bonbons, le chocolat dans le placard des grands-parents ?

9. Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain
A commencer par les réseaux sociaux où pullulent les avis vengeurs, insultants, anonymes de préférence ou sous pseudo, et cela toute l’année !
Alors réflexion, prudence, respect, modération lorsque nous  apportons un commentaire.

10. Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain
Admirer la maison, la piscine, la voiture, de son voisin pourquoi pas, et s’en réjouir même, mais sans les lui envier, alors que tant de personnes n’ont rien de tout cela...
La convoitise a un très gros inconvénient : elle rend aveugle à ce qu’on a soi-même et empêche totalement d’en rendre grâce et de louer le Seigneur, pour soi et pour les autres.

Alors, de tous ces commandements, quel est le plus grand ?

Même vus par ce petit bout de la lorgnette, les dix commandements trouvent toujours leur résolution dans la parole de Jésus : «Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second qui lui est semblable : tu aimeras ton prochain comme toi-même » Matthieu 22.35-40.

Inspirés de Sophie de Mazenod et Eric Trocmé